Dès juin 1940, le port de Bordeaux, compris dans la zone d'occupation, va être utilisé par la Kriegsmarine. Eloigné des principaux fronts européens, il bénéficie d'une position méridionale stratégique.

Tourné vers l'Atlantique, ce port abritera durant la guerre la majorité des sous-marins d'attaque à long rayon d'action de type IXD (12e flotille) ainsi que les sous-marins ravitailleurs de type XIV surnommés "vaches à lait" (voir livre "The milk cows" ci-dessous).

La base de u-boote de Bordeaux

Sommaire

  • Les flottilles

 

Sélection de livres

 

 

Video

 

Carte

Imprimer